EN | FR

Home

La pensée multiple:
Est-ce la clef d’entrée au XXIième siècle?

par Wratko Hlavina (écriture revisée de D. Betakova, 1988)

Refrain: Pour supposer la réalité, on peut rechercher ce qui est évident, tandis qu’à la comprendre, on doit chercher l’obscure.

Il est connu et reconnu dans l’analyse historique du développement humain que philosophes, écrivains créatifs, compositeurs musicaux et, bien sûr, artistes visuels sont devenus l’instrument de reconnaissance sur la structure sociale de l’humanité. Ils sont les sismographes sensibles en reconnaissant le tremblement d’une nouvelle réalité qui s’approche.

Les formes de vie dans la nature imitent et transforment eux-mêmes par la modification sur une base minuscule, en réponse à un environnement qui change... ce phénomène s’applique autant à la vie humaine. Dans un tel contexte, à travers le temps une formation d’unités spécifiques est évoluée parmi les règlements humains. Fonctionnellement, nous pourrions identifier les unités individuelles principales comme l’Éclaireur, le Processeur, l’Enregistreur, et le Gardien. Ils ont tous laissé leurs empreintes dans beaucoup de périodes de l’existence humaine. Ainsi, cette organisation très efficace et fonctionnelle est devenu un maillon important dans l’organization génétique de notre civilisation.

Prenant cela en considération, je ne trouve aucun conflit en déduisant qu’à la conclusion de notre millénnie, un artiste, sculpteur RASTO (R. Hlavina), est devenu l’Éclaireur (comme il revendique avec autant de certitude). Quelque trente années auparavant, Rasto, par ses aptitudes innées et certains incidents qui se sont coïncidés, est devenu capable de détecter l’approche d’une nouvelle réalité prenant place dans notre vie.

Il se peut que tout cela a été déclenché par son immigration au Canada en 1968 à partir de la Czecho-Slovakie socialiste, fait par lequel il réalisait pleinement et ressentit l’existence d’une dualité dans la structure sociale.

Rasto, dans un de ses premiers travaux au Canada, intitulé par hasard AWAKENING (Réveil), a observé une formation secondaire d’une expression figurale dans la forme principale. Ainsi, aussi tôt que 1969, Rasto reconnaissait pleinement la possibilité d’entrer des modèles figuraux supplémentaires dans le cadre d’une seule expression. Cette dualité nouvellement découverte, qu’il définissait ultérieurement comme duoset, lui conduisait à rechercher la possibilité d’entrer davantage d’expressions secondaires et ainsi multiplier la représentation dans ses travaux. C’était l’origine d’un développement qu’il identifiait et définissait comme la Sculpture Multiple (1972).

Rasto, héritant un esprit curieux, ne limitait pas ses résultats qu’à son art. Il contemplait que, si cette multiplicité peut exister dans un travail d’art, alors il devrait être possible de l’identifier dans les autres aspects de la réalité. Comme un modèle, il décidait d’employer son processus de la Sculpture Multiple, encore en développement, suite à quoi beaucoup de facteurs se sont présentés. Durant sa recherche à exprimer la multiplicité dans ses sculptures, il développait un nombre de techniques d’expression, dont certaines, en rétrospective, il trouvait parallèles au progrès dans les développements dans les arts à ce jour. Ces techniques d’expression sous l’observation d’un seul point de vue, certes, représentait des formes connues comme “styles” ; mais, comme Rasto les présentait dans le contexte de la Sculpture Multiple, évidemment le raisonnement des “styles” devient moins convaincant. Ces techniques et formes d’expression, dans la lumière de la réalité, sont le plus important bloc fondamental de la nouvelle structure—l’Art Multiple (Rasto 1981).

Le procédé de progresser d’une seule représentation à la scène multiple était basé sur l’application individuelle expérimentale de ces techniques d’expression. La qualité dimensionnelle de la sculpture a aussi invitée de la spéculation dans les aspects de la coordination de couleurs, changement de lumière, perspective objective ou détaillée, ainsi qu’un changement de la position d’observation, etc. Dans des termes plus simples, sous des conditions différentes, différentes expression figurales peuvent être identifiées dans un travail d’art ou une sculpture particulière (Art Multiple).

Le processus de travailler selon la façon de la Sculpture Multiple, une fois terminé, initie dans l’observateur l’action de reconnaître cette multiplication qui est alors déposée dans le subconscient de l’esprit. L’esprit, étant exposé à une rencontre répétée avec cette multiplicité, évoluera et développera un procédé oscillant avec la possibilité d’être appliqué aux pratiques créatifs (résolution de problèmes) ou d’observation (traitement de l’information) dans tout aspect de notre activité (Art comme outil éducatif).

Le processus de reconnaître et de projeter tous les aspects disponibles et connus d’une réalité donnée, Rasto a identifié comme la Compréhension Multiple.

La Compréhension Multiple, une fois absorbée et structurée dans l’esprit, développe aussi un processus secondaire de recherche toujours croîssant afin d’identifier toutes les possibilités supplémentaires, options associés et non associées, avec des facteurs fictifs ou supposés, et évoluera ainsi en un nouveau procédé de pensée—la Pensée Multiple (définie 1987, Rasto).

Il n’est pas un cliché à réaliser que nous commençons une nouvelle ère de la civilisation. Notre souci avec la perspective globale de l’économie, de l’écologie, de l’environnement, du climat sociologique, autant dans l’Amérique, l’Europe ou ailleurs, nous mène plus proche à la réalisation d’une multiplicité obscure. De plus en plus, nous acceptons l’idée que l’humanité est juste une petite partie du complexe d’un tout (quoique l’humanité est connue être la plus agressive, influente et expansive). Avec les progrès de notre civilisation, la race humaine s’est située dans le rôle des Gardiens de la Terre. Donc, nous avons aussi à prendre la responsabilité attaché à une telle position. La théorie pratiquée et non-contestée de “ce qu’est bon pour nous est bon pour tous” tranforme le nous vers la perpective de l’entité entière.

Rasto insiste que le point de vue habituel, avec rien qu’une seule élaboration basé sur celui-ci, nous présente déjà des désavantages et pourrait ne plus conformer ni se justifier à l’application suivant ce niveau du développement de notre civilisation. Dans la reconnaissance de cette multiplicité omniprésente, nous nous ajusterons à lui avec l’ingéniosité de notre pensée—la Pensée Multiple.

Réf.: